L?objet ancien- entre son propriétaire et la postérité (une interview de Carmen Huluţă)
Georgeta Roşu
 
Texte traduit par Vasile Covaci

En plus des oeufs peints, la famille Zahacinschi nous a fait don d'un nombre important de pi?ces de poterie. Un masque de potier et deux cruches datant de la fin du XIXe si?cle peuvent ?tre considérés comme des objets exceptionnels. Je dis cela parce que dans les collections de notre musée se trouvait un autre masque de ce genre qui s'est cassé lors du tremblement de terre de 1977. Il s'agit d'une coutume propre aux potiers de Beşlii-Buzău,  qui allaient ? la foire avec les objets qu'ils avaient confectionnés et pour se faire un peu de publicité ils mettaient sur la t?te ce masque sur lequel ils commençaient ? frapper avec un objet quelconque. Le bruit attirait la client?le. C'est une pi?ce tr?s rare dans les collections des musées et nous sommes heureux que grâce ? la collection Zahacinschi nous avons pu entrer dans la possession d'un exemplaire de ce genre.

Les deux cruches de Curtea de Argeş, émaillées de vert tirant vers le brun, s'ach?vent au goulot par des petits chevaux ailés. Ce sont des cruches que l'on utilisait aux noces, lors des cérémonies traditionnelles, soit pour faire l'appel des invités, soit au repas de noces, afin de protéger contre le mal la famille fraîchement constituée. Avant, nous en possédions un seul exemplaire. Maintenant, notre collection s'est enrichie de ces deux pi?ces, tr?s rares sur le terrain, voire inexistantes ? l'heure qu'il est.

La collection Zahacinschi est, donc, particuli?rement importante, aussi bien au point de vue du nombre des objets mais aussi et surtout au point de vue de la qualité, parce qu'elle est conçue comme représentative au niveau national, accompagnée d'une documentation extr?mement solide, la sélection est absolument extraordinaire, bref, il s'agit pour nous de la perle de la couronne.

Carmen HuluţăEn revenant ? la personne du collectionneur ? l'homme passionné qui se met ? rassembler des objets, qui oriente la collection et en dispose ?, qu'est-ce qui le pousse, selon votre opinion, ? se transformer de collectionneur en donateur, un pas décisif qui transforme la collection en message ? D'autre part, que font les bénéficiaires ? directs et indirects ? de la collection pour récompenser ce geste qui rel?ve ? la fois de la création et du sacrifice?

 <<  1  2  3  4  5  6  7  >>
 
 
 

 
Martor nr 1/1996
Martor nr 2/1997
Martor nr 3/1998
Martor nr 4/1999
Martor nr 5/2000
Martor nr 6/2001
Martor nr 7/2002
Martor nr 8-9/2003-2004
Martor nr 10/2005
Martor nr 11/2006
Martor nr 12/2007
 

© 2003 Aspera Pro Edu Foundation. Toate drepturile rezervate. Termeni de confidentialitate. Conditii de utilizare